5 démarches pour passer une voiture de société de 2 places à 5 places

Sommaire

5 démarches pour passer une voiture de société de 2 places à 5 places

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pour passer une voiture de société de 2 à 5 places, 5 démarches sont nécessaires :

  • Rajouter la banquette et les ceintures de sécurité.
  • S'assurer que le véhicule ainsi transformé correspond toujours aux standards du constructeur.
  • Effectuer un contrôle technique.
  • Faire homologuer le résultat par les mines.
  • Aviser son assureur.

1. Rajouter banquette et ceintures de sécurité

La première étape pour la transformation d'une voiture de société de 2 places à 5 places est de rajouter :

  • une banquette ;
  • des ceintures de sécurité.

Si l'on ne dispose pas des connaissances techniques nécessaires, il est préférable de confier cette tâche à un garagiste. On pourra par ailleurs s'adresser directement au concessionnaire.

2. S'assurer que le véhicule rentre dans les standards de la marque

Il est préférable de s'assurer que la transformation ainsi obtenue ne place pas le véhicule en dehors des standards du constructeur. C'est pour cela qu'il vaut toujours mieux faire effectuer la transformation directement par un garagiste agréé, ou par le concessionnaire lui-même.

Si l'on a effectué la pose par soi-même, il est nécessaire de s'adresser à un concessionnaire, voire directement à l'usine.

3. Amener le véhicule au contrôle technique

Tout véhicule ayant subi une transformation doit passer au contrôle technique. Une preuve de ce contrôle sera de toute façon exigée par le service des mines.

4. Amener le véhicule au service des mines

Si le véhicule est immatriculé en Île-de-France, il convient de s'adresser à la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l’énergie (DRIEE).

Si le véhicule n'est pas immatriculé en Île-de-France, il convient de s'adresser à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE).

5. Aviser son assureur

Il est impératif d'aviser la compagnie d'assurances du véhicule de la transformation. Ce dernier sera en droit de résilier le contrat, ou de changer le montant de sa prime d'assurance.

Nos contenus complémentaires sur le sujet :